Des salles de danse de New York à la house : Focus sur le Dj & Producteur Joey Anderson 

Né dans le New Jersey, il est initié dès ses 13 ans à la musique house par la danse. Discipline qu’iI enseigne plus tard dans sa ville natale, Hoboken, puis dans des salles new-yorkaises.
Peu à peu respecté dans son domaine, il se produit sur scène aux Etats-Unis et au Japon.

Adaptant au départ ses pas de danse sur les balbutiements de la house new-yorkaise, sa relation étroite entre ces deux univers le pousse à réaliser ses propres productions, pour coller davantage avec son ressenti corporel. 

En 2008, il sortir son premier EP sur le label de DJ QU son ami de New York, puis sur une compilation du label de Fabric London avec Levon Vincent. Ces sorties lui permettront d’être reconnu et de se rapprocher des artistes et labels phares de New York.

En 2011, il crée son propre label : Inemeg Recordings, où il signe la plupart de ses EP.

Des premières sorties fortement teintées house classique new-yorkaise. C’est ensuite sur des labels assez variés qu’il signera les suivants : Avenue 66, Strength Music ou encore Dekmantel. Autant de label pour autant d’identités recherchées, passant par des sorties plus techno, deep house & groove.

En ce qui concerne le dijing, c’est évidemment dans cet éclectisme que l’on peut classer Joey Anderson, en allant de la house, funk, ambient, techno, electronica.